Skip to content

16 essentiels pour accoucher à la maison

essentiels pour accoucher à la maison

Accoucher à la maison, c’est un choix audacieux et exaltant. Souvent pointé du doigt, il offre pourtant des avantages non négligeables. Vous avez fait le choix d’un AAD ? Alors, chez Envol & Matrescence, on a envie de vous accompagner sur ce beau chemin en vous aidant à le préparer sereinement. Voici 16 essentiels (oui rien que ça) pour profiter au mieux de cet événement incroyable.

Petite précision : dans cet article, comme tu pourras le constater, c’est le vouvoiement qui sera utilisé. Pourquoi ? Parce qu’accoucher à domicile est un choix de couple, et que cet article s’adresse donc au couple parental. Donc à deux personnes.

Qu’est-ce que l’accouchement à la maison, ou AAD ?

 

Nous avons abordé ce sujet dans notre article précédent : le choix du lieu de naissance est un droit. Parmi les différentes possibilités qui s’offrent à vous, il y a l’accouchement assisté à domicile (AAD).

Les avantages d’accoucher à la maison

Celui-ci est particulièrement intéressant si vous souhaitez un accouchement non médicalisé. L’environnement étant connu de la maman, il lui apporte toute la sécurité nécessaire pour qu’elle puisse lâcher prise et vivre son accouchement comme elle l’entend.

Le fait d’être entourée de personnes que l’on connaît et qu’on a choisies est également rassurant pour la femme en travail. Généralement, il s’agit d’un nombre restreint de personnes (sage-femme, doula, co-parent.e).

Accoucher à la maison, c’est aussi disposer de la liberté d’être et de faire comme bon vous semble. Position, endroit, contacts, mise au sein : c’est vous (enfin, dans certains cas, surtout la future maman) qui décidez.

Un AAD sous conditions

Même si c’est votre projet, il ne peut être mis en place qu’avec l’accord de le.a sage-femme qui va vous suivre. Et malheureusement, celles-ci sont rares.

C’est-à-dire ?

Seuls.es certains.es sages-femmes habilités.es peuvent assister les femmes dans le cadre d’un AAD. Il revient à chacun.e d’évaluer si iel peut vous accompagner dans ce beau projet. Iel doit évaluer si toutes les conditions requises sont réunies pour le concrétiser.

Vous ne trouverez pas de liste ici, et pour cause : chacun.e a ses propres critères. La santé de la maman et du bébé, mais aussi la proximité d’une maternité, l’agencement du logement et bien d’autres choses encore sont passées au crible.

La base indispensable pour accoucher à la maison

 

Vous avez très envie de vivre ce moment intense dans votre nid douillet ? Alors, on voit ensemble comment le préparer pour cet heureux événement.

1.Un.e professionnel.le qualifié.e

Nous en parlions plus tôt, il est possible de se faire accompagner par un.e sage-femme qualifié.e. Iel effectue généralement le suivi de la grossesse, la préparation à la naissance, l’accouchement, le post-partum et le suivi du nouveau-né.

2. Un environnement adapté pour accoucher à la maison

Un accouchement physiologique, c’est un véritable ballet d’hormones qui accompagne le travail. Le cerveau reptilien prend le dessus. Et pour l’aider, rien de tel qu’un environnement accueillant et adapté.

C’est-à-dire :

  • le moins de personnes possible (le.a sage-femme, la doula, le.a co-parent.e généralement) ;
  • des lumières tamisées pour créer une ambiance enveloppante et chaleureuse ;
  • une pièce à bonne température (plutôt chaude) ;
  • un espace intime, rassurant et calme.

Il est important que la femme qui accouche se sente en sécurité. En choisissant de vous faire accompagner par une doula durant la grossesse et l’accouchement, vous bénéficierez d’un véritable soutien émotionnel et humain. Elle sera à vos côtés, tant pour la maman que pour le.a co-parent.e, dans ce chamboulement de la matrescence.

3. Quelqu’un pour s’occuper des plus grands

Accoucher à la maison, cela veut également dire que les enfants déjà présents dans la famille peuvent être au domicile lorsque le travail va commencer.

À vous de choisir si vous préférez les confier à un.e proche pour vivre ce moment en couple, ou si vous avez à cœur de les avoir près de vous tout au long du processus.

Il faudra toutefois qu’une personne puisse les accompagner et répondre à leurs besoins, dans un cas comme dans l’autre.

Anticiper cette question, préparer vos enfants (expliquer qu’il peut y avoir des cris notamment) et communiquer avec la personne en question vous permettra d’être sereins.es lorsque ce sera le moment.

4. Les numéros de téléphone importants

Imaginez-vous : ça y est. Le travail a commencé. Vous vous êtes laissé un peu de temps pour voir s’il s’agissait bien de cela, mais ça se confirme.

Vous êtes chez vous, ce qui est particulièrement confortable. Toutefois, il est maintenant temps de confirmer cela aux personnes qui vous assisteront durant cet événement.

C’est très simple : vous n’avez plus qu’à attraper sur le frigo/dans le tiroir/sur le meuble d’entrée, la fiche qui reprend les numéros importants :

  • La sage-femme,
  • La doula,
  • L’hôpital,
  • La personne qui garde les enfants.

essentiels pour accoucher à la maison

Côté pratique : les outils essentiels pour vivre au mieux l’accouchement à la maison

 

Maintenant que nous avons vu ensemble comment créer un véritable cocon pour accoucher à la maison, intéressons-nous au matériel.

5. De quoi protéger le lit ou le canapé si besoin

Vous avez choisi la pièce qui sera dédiée à l’accouchement ? Pensez à protéger les surfaces sur lesquelles la maman pourra s’allonger si elle en ressent le besoin.

L’idéal : mettre une bâche en protection du matelas (lit, canapé, etc.) et couvrir avec de vieux draps. Une fois l’accouchement terminé, il n’y aura plus qu’à retirer le tout, et le mettre à la poubelle, pour remplacer avec des draps tout propres !

6. Sacs-poubelles (grands et petits)

7. Réceptacle pour le placenta

Certains.es souhaitent conserver le placenta, d’autres voudront lui réserver une cérémonie spécifique pour le remercier de tout le travail fourni, ou n’auront aucune de ces envies.

Toutefois, il vous faut disposer d’un contenant pour le réceptionner une fois qu’il sera expulsé de l’utérus.

8. Couvertures pour bébé et maman

Même si la pièce est chauffée, elle ne sera sans doute pas à 37 degrés. Comme pour tout accouchement, prévoyez des couvertures pour le nouveau-né — et pour la maman.

Une bouillotte peut également être utile.

9. Gants de toilette et serviettes de toilette grandes et petites

Ils serviront pendant et après le travail. Privilégiez des éléments qui ne craignent rien et que vous pourrez jeter sans difficulté.

10. Nourriture et boisson avec paille

Un accouchement, c’est un marathon. N’hésitez pas à manger un peu et à vous hydrater. Les pailles sont très utiles si la maman souhaite rester allongée. Elle peut ainsi boire sans craindre d’en renverser partout.

11. Bougies et musique

Que vous souhaitiez accoucher à la maison ou à l’hôpital, l’ambiance créée dans la pièce peut faire toute la différence.

En étant à domicile, vous avez la possibilité de rendre l’expérience encore plus à votre image. Allumez votre bougie préférée, mettez votre playlist spéciale en fond sonore : tout est possible !

12. Protections périodiques

13. Huile de massage (végétale)

Accoucher à la maison ne diffère pas d’un accouchement en structure sur ce point : la femme en travail peut apprécier d’être massée. Prévoir une huile de massage végétale permet de lui proposer cette option.

14. Mouchoirs

Ils servent à tout — notamment à se moucher une fois qu’on a pleuré de joie.

15. Lampe de poche

On n’est pas à l’abri d’une coupure d’électricité. Garder une lampe de poche à proximité peut s’avérer utile.

16. Une valise pour la maternité (même si on choisit d’accoucher à la maison)

Vous avez fait le choix d’accoucher à la maison. Toutefois, il peut arriver que cet heureux événement ne se déroule pas tout à fait comme prévu, et qu’une hospitalisation soit nécessaire.

Pour pallier cette éventualité et réagir rapidement, préparez une valise avec les affaires pour la maman et le bébé.

Enfin, vous pouvez compléter cette liste avec des éléments non indispensables, mais qui peuvent être appréciés : écharpe pour se suspendre, piscine d’accouchement, ballon, etc.

essentiels pour accoucher à la maison

Le bonus : anticiper la suite d’un accouchement à la maison

 

Vous êtes chez vous, et c’est un véritable confort, en tant que jeunes parents.tes. Mais cela implique aussi tout le quotidien à gérer — en particulier si vous avez d’autres enfants.

La jeune maman a besoin de repos après son accouchement. Quand il se déroule à domicile, c’est le.a co-parent.e qui prend en charge la maisonnée. Préparer les repas, faire le ménage, s’occuper des autres enfants, sans oublier de découvrir et profiter, lui/elle aussi, du nouveau-né.

Anticiper certains points avant l’accouchement à domicile vous permettra d’être plus à l’écoute du nouveau rythme et des besoins de chaque membre de la famille.

Les repas

Avant un accouchement, il est généralement conseillé de préparer quelques plats d’avance à surgeler. C’est d’autant plus le cas quand on souhaite accoucher à domicile.

Vous pouvez aussi faire le plein de repas faciles à préparer, voire tout prêts, pour vous faciliter la tâche.

Autre solution : vous faire offrir les services d’une doula qui propose de la cuisine postnatale ou d’un traiteur.

Le ménage

Pour faciliter et alléger votre vie de famille, pourquoi ne pas faire un grand ménage juste avant l’arrivée de bébé ?

Vous pouvez aussi demander de l’aide à vos familles, votre village, ou encore faire appel à un prestataire pour quelques heures.

Les visites

Dans le cas d’un accouchement en structure, les horaires de visite sont imposés et le personnel soignant veille à les faire respecter.

Chez vous, ça n’est pas le cas. N’hésitez pas à réfléchir en amont à une éventuelle organisation pour présenter le.a nouveau.elle venu.e en toute sérénité.

Évidemment, rien n’est figé. Vous pourrez toujours adapter en fonction de vos besoins du moment. Mais il peut être intéressant d’avoir une première piste. Vous avez peut-être envie de commencer par les personnes dont vous êtes les plus proches ? Ou, au contraire, de rester dans votre bulle avant de l’ouvrir au monde extérieur ? Mettez en commun vos ressentis et échangez sereinement.

Vous pouvez aussi demander à vos proches de venir avec un plat, des douceurs… de façon à vous faire bichonner car vous en avez grandement besoin.

Quelques ressources pour accoucher à la maison

 

Vous avez envie d’approfondir le sujet ? Vous avez totalement raison ! C’est en vous informant à deux que vous pourrez faire avancer votre réflexion, votre projet et préparer une naissance à votre image. Voici donc quelques ressources à explorer au gré de vos envies.

Le site de l’APAAD — Association Professionnelle de l’Accouchement Accompagné à Domicile

Le podcast Mères, proposé par le magazine Les Louves, notamment les épisodes 56 (Laurène) et 35 (Johanna).

Livres :

  • « Le bébé est un mammifère » de Michel Odent
  • « Accoucher par soi-même » de Laura Kaplan Shanley
  • « La naissance en BD » de Lucile Gomez (tome 1 : découvrez vos super pouvoirs tome 2 : amplifiez vos super pouvoirs)
  • « Cœur de Doula » de Sandrine Lebrun

Si vous êtes à la recherche d’une doula pour vous accompagner dans votre projet, n’hésitez pas à consulter notre annuaire.

Partager l'article :

Envol & Matrescence est un centre de formation ressource qui propose une formation de doula, accompagnante à la naissance ainsi que des formations professionnalisantes à la carte.

Notre souhait est de centraliser en un même espace l’ensemble des formations qui peuvent intéresser les doulas en devenir, mais aussi les doulas confirmées et les professionnels.

Suivez-nous

Derniers articles

Restons en contact

Tu veux tout savoir sur Envol ?

Pour recevoir les infos sur nos formations et nos actualités, laisse tes coordonnées ci-dessous

Nous détestons le spam autant que toi, et tu pourras te désabonner à tout moment.